Tradition

Le kagami biraki

Dans le Japon ancien, le kagami Biraki était lune des principales cérémonies des fêtes du nouvel an. Les dojos étaient nettoyés avec du sel, symbole de pureté, de bonté et de vertu, puis balayés afin déliminer les impuretés. C'était l'occasion déchanger les voeux, de faire des discours et des démonstrations. Les élèves apportaient des gâteaux de riz et de la soupe de haricots rouges afin de les partager avec les invités.

Aujourdhui, nous perpétuons cette tradition en invitant les parents et amis dans le courant du mois de janvier. Après la présentation des voeux par le maître de cérémonie, les élèves présentent quelques techniques apprises. Moment important s'il en est, chaque pratiquant reçoit le grade qu'il mérite. Après que les enseignants aient été remerciés pour leur disponibilité et le don de soi nécessaire à la diffusion de leur connaissance, tout le monde se retrouve autour du verre de l'amitié et des nombreuses pâtisseries confectionnées par les pratiquants.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now